La Guitare

 

Un peu d’histoire…

La guitare, cousine du luguitareth, du théorbe et de la vihuela, serait originaire du Moyen Orient.
C’est peut-être en Egypte qu’aurait commencé son histoire. Des gravures d’instruments comme le nefer ou la qïtara ont été retrouvées.
Par la suite l’instrument aurait transité par l’Espagne suite aux invasions maures durant le Moyen Age.
A l’époque de Louis XIV l’instrument est très prisé puisque Robert de Visée (1658-1725) est appointé comme maître de guitare du Roy.

L’arrivée du Piano Forte dans les années 1700 ainsi que du violoniste Niccolò Paganini (1682-1740) relègue la guitare au second plan, d’autant plus que grossissent les formations orchestrales.
La faible puissance sonore de l’instrument ne lui permet pas d’être entendu dans ces conditions.

En 1860 le luthier Antonio Torres innove en créant une forme de guitare à cordes “nylon” dont la forme reste d’actualité (le nylon est généralisé à partir de 1945).
Vers les années 1900 des luthiers comme Martin et Orville Gibson (1856-1918) facturent des guitares avec cordes en acier, communément appelées guitares “folk”.

Dans les années 1920 les frères Dopyera développent les modèles de guitares avec résonateur destinés à augmenter le volume sonore de l’instrument. Cette guitare dont la caisse est en aluminium porte le nom de guitare Dobro [DOpyera BROthers].

C’est en 1931 que la firme Rickenbacker sort une guitare équipée de micros électromagnétiques : l’Electro-Spanish. En 1934 Gibson à son tour sort la ES-150 Electric Spanish. C’est le début de la guitare électrique.
Leo Fender (1909-1991) sort en 1950 la Telecaster, première guitare électrique sans caisse de résonance : solid-body. Cette nouvelle conception permet de fabriquer des instruments en grand nombre puisque la lutherie est bien moins sophistiquée, donc moins cher.
Gibson réagit en sortant la Les Paul en 1952. En 1953 c’est la Stratocaster de Fender.

Dès lors, et avec l’arrivée du Rock and Roll, nombre de fabricants comme Gretsch, Rickenbacker, Paul Reed Smith (PRS), Ovation, Ibanez, Yamaha, Steinberger, Vigier, Macaferri et tant d’autres se lancent dans la conquête du marché de la guitare ultra florissant.

Comment se pratique-t-elle?

Acoustique ou amplifiée, la guitare nécessite un entraînement régulier pour coordonner les doigts des deux mains. La tête doit dominer les mouvements des muscles.

On peut commencer à partir du CE1 sur une petite taille. Le nylon permet de mieux ressentir le contact : les cordes sont plus épaisses. Avec la corde en acier le médiator apporte d’autres sonorités.

Pour l’instrumentiste débutant il est important de maîtriser en priorité l’utilisation des doigts. L’amplification permet de mieux entendre les sons et de rajouter des effets sonores grâce à l’électronique.

On peut jouer seul ou en groupe. Musique savante (classique, jazz) ou populaire (rock, reggae etc.) la guitare est présente dans nombreux styles. Elle peut jouer des mélodies ou accompagner chants et instruments.