Archive | Instruments

La Clarinette

La clarinette, un instrument tout terrain !

Appréciée par ses sons graves, ses qualités expressives et son répertoire très varié (classique, contemporain, jazz, variété, Klezmer…), la clarinette peut être apprivoisée par tout le monde. On croit souvent qu’il est difficile de souffler dedans, mais en fait, il suffit d’utiliser notre respiration naturelle. Les enfants peuvent commencer dès 6 ans à apprendre à en jouer sur des petits instruments (clarinette en ut, de taille réduite, parfaitement adaptée pour les jeunes enfants). À partir de 10 ans, le travail s’effectuera sur la clarinette en sib (la plus répandue).

Et ensuite, il n’y a pas de limite d’âge !

L’histoire et le fonctionnement de la clarinette :

La clarinette a été inventée vers 1690 par Johann Christoph Denner. Ce dernier s’est basé sur un instrument de l’époque : le chalumeau.

La clarinette fait partie de la famille des vents et des bois.

Elle est fabriquée en ébène, bois d’un arbre qui pousse dans les forêts sèches de l’Afrique de l’Ouest.Clarinette

Elle possède un système de clés, en argent le plus souvent, permettant de produire de nombreuses notes (environ 45).

Le son est émis par la vibration d’une anche (fine languette de roseau qui pousse dans le Sud de la France), posée sur un bec.

Les différentes parties de la clarinette sont :

  1. Le bec
  2. L’anche et son étui
  3. Le barillet
  4. Le corps du haut
  5. Le corps du bas
  6. Le pavillon

Ainsi elle est démontable et rangée dans un étui pratique.

On peut donc l’emmener partout !

Posted in Bois, InstrumentsComments (0)

Le Violoncelle

violoncelle

Des cordes, oui, mais frottées !

Le violoncelle est un instrument à cordes frottées (c’est-à-dire mises en vibration par l’action de l’archet) de la famille du violon, de l’alto et de la contrebasse. Il se joue assis et tenu entre les jambes ; il repose maintenant sur une pique escamotable d’invention récente, mais fut longtemps joué posé entre les jambes, sur les mollets.

Ses quatre cordes sont accordées en quintes : do, sol, ré et la (du grave vers l’aigu), comme pour l’alto. Le violoncelle est cependant accordé une octave en dessous de ce dernier, soit une octave et demie en dessous du violon. C’est l’un des instruments ayant la tessiture la plus grande. On dit souvent que c’est l’instrument le plus proche de la voix humaine.

Bien que né quasiment en même temps que le violon, le violoncelle ne s’est imposé que relativement tardivement. Il a connu à ses débuts la concurrence de la basse de viole de gambe, considérée à l’époque comme plus aristocratique.

En tant que substitut à la viole de basse, le violoncelle est d’abord confiné aux rôles d’accompagnement. Le son est alors plus confidentiel, plus feutré. A l’époque baroque, Antonio Vivaldi (1678-1741) fut parmi les premiers à inonder le marché de concertos pour violoncelle. Il lui dédia 27 concertos. De plus la technique évolue, les violoncellistes deviennent des virtuoses, et tiennent à le faire savoir.

La période romantique, le 19ème siècle, va être particulièrement profitable au violoncelle.  À cette époque, les dimensions de l’instrument ne changent plus. Son timbre devient éclatant, et sa puissance sonore, limitée lorsqu’il était instrument d’accompagnement, augmente, d’une part pour permettre aux compositeurs d’utiliser de plus grands orchestres ou des techniques d’orchestration plus ambitieuses, et d’autre part pour répondre aux nouvelles exigences des salles de concerts de plus en plus grandes.

Aujourd’hui, il est présent dans les plus grands orchestres, en formation plus petite (musique de chambre) mais aussi en jazz et en variété.

Son timbre chaud et riche en fait un instrument aimé de tous.

Posted in Cordes, InstrumentsComments (0)

Le Piano

Un instrument pour de multiples recettes !piano

Le sort a voulu que le piano soit le plus polyvalent des instruments.

Soliste bien sûr, mais ses grandes possibilités le destinent à aider les autres, à les accompagner; partenaire de gags, il est l’instrument préféré des compositeurs, dans son habit laqué noir, on le voit sur scène swinguer en jazz, faire sonner tant de musique et raisonner les chanteurs… il peut tout faire ! ou presque.

 Bien sûr, tous nos élèves savent que ses multiples perspectives nécessitent des efforts. Ils ont tous leurs secrets espoirs, du temps à lui consacrer et l’envie de s’exprimer ou tout simplement l’idée de se cultiver en rencontrant les autres. La première fois qu’on s’assoit devant le clavier, nos yeux s’émerveillent face au reflet dans son couvercle où se mirent 88 touches, tels des ingrédients pour préparer les meilleurs plats.

 La suite, il faut venir nous voir, pour apprendre à cuisiner…

Posted in Claviers, InstrumentsComments (0)

La Trompette

Trompette

Vous avez dit cornet à pistons ???

Les plus jeunes débutent souvent sur un cornet à pistons, instrument de la même longueur que la trompette mais plus enroulé, qui facilite la prise en mains et la facilité de jeu.
Les futurs virtuoses apprennent à respirer  »avec le ventre » (respiration abdominale) au travers de petits jeux et à exercer leur oreille souvent à travers le chant, afin d’acquérir la précision nécessaire.
Régulièrement et dans la bonne humeur, la classe de trompette se réunit au travers de la musique d’ensemble où la partition est adaptée au niveau de chacun.
Contrairement à l’idée reçue, la pratique de la trompette ne nécessite pas nécessairement un physique d’athlète et s’adresse autant aux filles ( il y en a d’ailleurs de plus en plus au plus haut niveau !) qu’aux garçons. Il s’agit plutôt de connaître et sentir son corps pour s’exprimer musicalement au travers de l’instrument.
Instrument polyvalent, la trompette permet d’aborder la quasi totalité des répertoires, de la musique classique à celle de variété, en passant évidemment par le jazz , la musique de variété, les musiques dites « actuelles » comme le reggae etc…
La pratique collective et le lien social qu’elle engendre est une part importante de la pratique de cet instrument.

Posted in Cuivres, InstrumentsComments (0)

La Flûte traversière

La Flûte traversière

 

flute traversiereUn peu d’histoire

La flûte traversière est un instrument à vent de la famille des bois. Elle partage, avec les instruments de la famille des flûtes, la méthode de production du son : l’air soufflé est mis en vibration par un biseau disposé à l’embouchure. Elle se tient horizontalement (de travers), ce qui lui doit ce nom.

Elle est constituée de trois parties : l’embouchure (ou la tête), le corps, et la patte.

Pendant des siècles, les flûtes traversières ont été fabriquées en bois (raison historique pour laquelle elles sont classées dans la famille des bois). Le bois fut remplacé par le métal au cours du XIXe siècle avec l’apparition de la flûte dite « Boehm ». Le métal permet un jeu plus puissant et de meilleure précision. Le système de clés permet une grande vélocité.

Plusieurs types de flûtes

Il existe des flûtes traversières de plusieurs tailles
– la plus petite (et donc la plus aiguë) : la flûte piccolo (très pratique pour jouer et se faire entendre dans la rue)
– la plus courante : la flûte en ut
– un peu plus grande : la flûte alto (ou flûte en sol)
– encore plus grande : la flûte basse
– il existe même des flûtes octobasses.

Comment se pratique-t-elle?

L’apprentissage de la flûte traversière (comme tous les autres instruments de musique) nécessite un entraînement régulier.
Le chant et l’improvisation sont utilisés pendant les cours pour une meilleure pratique et connaissance musicale.
La flûte traversière est utilisée dans une large variété de styles musicaux (musique classique, jazz, musiques actuelles, variétés, musiques traditionnelles, musique contemporaine, etc.)

Posted in Bois, InstrumentsComments (0)

Le Chant

Le Chant

 

Comment se pratique-t-il?

 

½ heure en 1er cycle et ¾ heure à partir du 2ème cycle de cours hebdomadaire, avec un travail de technique vocale approfondi (respiration, posture, placement de la voix, résonateurs…) permettant de faciliter et amplifier la production vocale pour pouvoir s’exprimer pleinement par le chant.

 

Travail sur des répertoires variés (esthétiques diverses allant du classique aux musiques actuelles) avec une recherche de musicalité et en gardant toujours la dimension artistique au centre de l’apprentissage. Prise en compte des souhaits de l’élève quant au style des répertoires abordés, et aux choix des morceaux travaillés.

 

Participation à des représentations publiques (concerts, auditions, manifestations musicales diverses…) avec un travail scénique. Collaboration avec d’autres classes d’instruments.

Posted in Chant, InstrumentsComments (0)

Page 5 sur 6« Première page23456
  • Abonnez vous au flux RSS

NOUS TROUVER

L'École de musique se situe 38 avenue Lénine à Fontaine (38600).
Tram A - Station Fontaine Hôtel de Ville La Source.

NOUS CONTACTER

Vous pouvez joindre le secrétariat de l'École de musique du lundi au vendredi.
De 16h à 20h le lundi et de 15h à 18h du mardi au vendredi au 04 76 28 76 80 ou par mail : ecole-musique@ville-fontaine.fr.

NOUS VISITER

En période scolaire, l’École de musique est ouverte du lundi au vendredi.
Le lundi de 16h à 20h , les mardi, jeudi et vendredi de 15h à 18h et le mercredi de 9h à 12h et de 15h à 18h.
En période de vacances scolaires, elle est ouverte du lundi au vendredi de 14h à 18h.

A VENIR

  • 28/11/2017 Audition Diverti’sons
  • 30/11/2017 Audition de piano
  • 08/12/2017 Audition Piano Jazz
  • 12/12/2017 Audition Diverti’sons
  • 20/12/2017 audition de Noël
PHVsPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZHNfcm90YXRlPC9zdHJvbmc+IC0gZmFsc2U8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9pbWFnZV8xPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy8xMjV4MTI1YS5qcGc8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9pbWFnZV8yPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy8xMjV4MTI1Yi5qcGc8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9pbWFnZV8zPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy8xMjV4MTI1Yy5qcGc8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9pbWFnZV80PC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy8xMjV4MTI1ZC5qcGc8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9tcHVfYWRzZW5zZTwvc3Ryb25nPiAtIDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX21wdV9kaXNhYmxlPC9zdHJvbmc+IC0gdHJ1ZTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX21wdV9pbWFnZTwvc3Ryb25nPiAtIGh0dHA6Ly93d3cud29vdGhlbWVzLmNvbS9hZHMvMzAweDI1MGEuanBnPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYWRfbXB1X3VybDwvc3Ryb25nPiAtIGh0dHA6Ly93d3cud29vdGhlbWVzLmNvbTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX3RvcF9hZHNlbnNlPC9zdHJvbmc+IC0gPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYWRfdG9wX2Rpc2FibGU8L3N0cm9uZz4gLSB0cnVlPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYWRfdG9wX2ltYWdlPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy80Njh4NjBhLmpwZzwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX3RvcF91cmw8L3N0cm9uZz4gLSBodHRwOi8vd3d3Lndvb3RoZW1lcy5jb208L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF91cmxfMTwvc3Ryb25nPiAtIGh0dHA6Ly93d3cud29vdGhlbWVzLmNvbTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX3VybF8yPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYWRfdXJsXzM8L3N0cm9uZz4gLSBodHRwOi8vd3d3Lndvb3RoZW1lcy5jb208L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF91cmxfNDwvc3Ryb25nPiAtIGh0dHA6Ly93d3cud29vdGhlbWVzLmNvbTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FsdF9zdHlsZXNoZWV0PC9zdHJvbmc+IC0gbGlnaHRibHVlLmNzczwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2F1dGhvcjwvc3Ryb25nPiAtIGZhbHNlPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYXV0b19pbWc8L3N0cm9uZz4gLSBmYWxzZTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2Nhcm91c2VsX2hlaWdodDwvc3Ryb25nPiAtIDI3MDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2N1c3RvbV9jc3M8L3N0cm9uZz4gLSA8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19jdXN0b21fZmF2aWNvbjwvc3Ryb25nPiAtIDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2ZlYXR1cmVkX2NhdGVnb3J5PC9zdHJvbmc+IC0gU2VsZWN0IGEgY2F0ZWdvcnk6PC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fZmVhdF9lbnRyaWVzPC9zdHJvbmc+IC0gNjwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2ZlZWRidXJuZXJfaWQ8L3N0cm9uZz4gLSA8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19mZWVkYnVybmVyX3VybDwvc3Ryb25nPiAtIDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2dvb2dsZV9hbmFseXRpY3M8L3N0cm9uZz4gLSA8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19ob21lPC9zdHJvbmc+IC0gZmFsc2U8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19ob21lX3RodW1iX2hlaWdodDwvc3Ryb25nPiAtIDU3PC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29faG9tZV90aHVtYl93aWR0aDwvc3Ryb25nPiAtIDEwMDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2ltYWdlX3NpbmdsZTwvc3Ryb25nPiAtIHRydWU8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19sb2dvPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL2xhc291cmNlLWZvbnRhaW5lLmZyL2Vjb2xlZGVtdXNpcXVlL3dwLWNvbnRlbnQvd29vX3VwbG9hZHMvNS1lY29sZXppcXVlLTQtYmFuLWVjb2xlemlxdWUuanBnPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fbWFudWFsPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL3N1cHBvcnQvdGhlbWUtZG9jdW1lbnRhdGlvbi9nYXpldHRlLWVkaXRpb24vPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fcmVzaXplPC9zdHJvbmc+IC0gdHJ1ZTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3Nob3J0bmFtZTwvc3Ryb25nPiAtIHdvbzwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3Nob3dfY2Fyb3VzZWw8L3N0cm9uZz4gLSB0cnVlPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fc2hvd192aWRlbzwvc3Ryb25nPiAtIGZhbHNlPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fc2luZ2xlX2hlaWdodDwvc3Ryb25nPiAtIDE4MDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3NpbmdsZV93aWR0aDwvc3Ryb25nPiAtIDI1MDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3RhYnM8L3N0cm9uZz4gLSBmYWxzZTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3RoZW1lbmFtZTwvc3Ryb25nPiAtIEdhemV0dGU8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb191cGxvYWRzPC9zdHJvbmc+IC0gYTozOntpOjA7czo5OToiaHR0cDovL2xhc291cmNlLWZvbnRhaW5lLmZyL2Vjb2xlZGVtdXNpcXVlL3dwLWNvbnRlbnQvd29vX3VwbG9hZHMvNS1lY29sZXppcXVlLTQtYmFuLWVjb2xlemlxdWUuanBnIjtpOjE7czo4NjoiaHR0cDovL2xhc291cmNlLWZvbnRhaW5lLmZyL2Vjb2xlZGVtdXNpcXVlL3dwLWNvbnRlbnQvd29vX3VwbG9hZHMvNC1iYW4tZWNvbGV6aXF1ZS5qcGciO2k6MjtzOjc2OiJodHRwOi8vbGFzb3VyY2UtZm9udGFpbmUuZnIvZWNvbGVkZW11c2lxdWUvd3AtY29udGVudC93b29fdXBsb2Fkcy8zLUNSQzQuanBnIjt9PC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fdXBsb2FkX2Vycm9yczwvc3Ryb25nPiAtIGE6MDp7fTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3ZpZGVvX2NhdGVnb3J5PC9zdHJvbmc+IC0gU2VsZWN0IGEgY2F0ZWdvcnk6PC9saT48L3VsPg==