Archive | Bois

La Clarinette

La clarinette, un instrument tout terrain !

Appréciée par ses sons graves, ses qualités expressives et son répertoire très varié (classique, contemporain, jazz, variété, Klezmer…), la clarinette peut être apprivoisée par tout le monde. On croit souvent qu’il est difficile de souffler dedans, mais en fait, il suffit d’utiliser notre respiration naturelle. Les enfants peuvent commencer dès 6 ans à apprendre à en jouer sur des petits instruments (clarinette en ut, de taille réduite, parfaitement adaptée pour les jeunes enfants). À partir de 10 ans, le travail s’effectuera sur la clarinette en sib (la plus répandue).

Et ensuite, il n’y a pas de limite d’âge !

L’histoire et le fonctionnement de la clarinette :

La clarinette a été inventée vers 1690 par Johann Christoph Denner. Ce dernier s’est basé sur un instrument de l’époque : le chalumeau.

La clarinette fait partie de la famille des vents et des bois.

Elle est fabriquée en ébène, bois d’un arbre qui pousse dans les forêts sèches de l’Afrique de l’Ouest.Clarinette

Elle possède un système de clés, en argent le plus souvent, permettant de produire de nombreuses notes (environ 45).

Le son est émis par la vibration d’une anche (fine languette de roseau qui pousse dans le Sud de la France), posée sur un bec.

Les différentes parties de la clarinette sont :

  1. Le bec
  2. L’anche et son étui
  3. Le barillet
  4. Le corps du haut
  5. Le corps du bas
  6. Le pavillon

Ainsi elle est démontable et rangée dans un étui pratique.

On peut donc l’emmener partout !

Posted in Bois, InstrumentsComments (0)

La Flûte traversière

La Flûte traversière

 

flute traversiereUn peu d’histoire

La flûte traversière est un instrument à vent de la famille des bois. Elle partage, avec les instruments de la famille des flûtes, la méthode de production du son : l’air soufflé est mis en vibration par un biseau disposé à l’embouchure. Elle se tient horizontalement (de travers), ce qui lui doit ce nom.

Elle est constituée de trois parties : l’embouchure (ou la tête), le corps, et la patte.

Pendant des siècles, les flûtes traversières ont été fabriquées en bois (raison historique pour laquelle elles sont classées dans la famille des bois). Le bois fut remplacé par le métal au cours du XIXe siècle avec l’apparition de la flûte dite « Boehm ». Le métal permet un jeu plus puissant et de meilleure précision. Le système de clés permet une grande vélocité.

Plusieurs types de flûtes

Il existe des flûtes traversières de plusieurs tailles
– la plus petite (et donc la plus aiguë) : la flûte piccolo (très pratique pour jouer et se faire entendre dans la rue)
– la plus courante : la flûte en ut
– un peu plus grande : la flûte alto (ou flûte en sol)
– encore plus grande : la flûte basse
– il existe même des flûtes octobasses.

Comment se pratique-t-elle?

L’apprentissage de la flûte traversière (comme tous les autres instruments de musique) nécessite un entraînement régulier.
Le chant et l’improvisation sont utilisés pendant les cours pour une meilleure pratique et connaissance musicale.
La flûte traversière est utilisée dans une large variété de styles musicaux (musique classique, jazz, musiques actuelles, variétés, musiques traditionnelles, musique contemporaine, etc.)

Posted in Bois, InstrumentsComments (0)

Le Saxophone

SaxoLe saxophone, un instrument en or !

Petite histoire du saxophone :

Le saxophone est un instrument récent, inventé en 1864 par Adolphe Sax. Bien qu’il soit fabriqué en alliage souvent nickelé, argenté ou doré,  il appartient à la famille des vents, et des bois car il se joue avec une anche simple en roseau.

C’est l’engouement des musiciens de jazz pour le saxophone dans les années 1920 qui révèle cet instrument au grand public et lui donne ses lettres de noblesses.

Son répertoire est très varié et il a sa place dans beaucoup de musiques. Le jazz bien sur, mais il est aussi présent dans la musique classique, grâce à l’époque contemporaine  qui l’a intégré dans ses œuvres. On le retrouve dans le rock, les musiques populaires (reggae, bossa nova, funk…), les musiques actuelles, les musiques folkloriques (brass band, fanfares des pays de l’est)…etc.

Il  possède aussi un répertoire varié pour les ensembles de saxophones (duo, trio, quatuor…), qui tirent parti de la grande famille des saxophones.

Au nombre de 7, les saxophones ont des tailles et des formes différents et sont accordés différemment. Les plus répandus sont  l’alto (utiliser pour débuter le saxophone), le soprano, le ténor et le baryton.

A eux 4, ils forment le quatuor de saxophone, formation de musique de chambre très appréciée des saxophonistes  pour son répertoire riche et varié, et le travail intéressant qui en découle !

Le saxophone est un  instrument d’une grande vélocité, permettant une grande virtuosité. Son sens expressif est capable de traduire toute émotion forte, se rapprochant de la voix humaine. Il séduira ainsi petits et grands en quête de son et d’expression !

Le fonctionnement de la classe de saxophone :

Au saxophone, pas de limite d’âge, mais une limite de taille!!! En effet, afin de pouvoir jouer avec les deux mains, et d’accéder à la totalité de l’instrument, il faut une certaine taille pour débuter le saxophone (généralement à partir de 7, 8 ans). Les filles comme les garçons sont les bienvenus.

Les cours sont individuels pour les débutants, mais l’apprentissage débouche rapidement sur des cours  collectifs (2, 3 élèves) adaptés à chacun. L’improvisation, la créativité et l’expression y tiennent une place importante. Une pédagogie pluridisciplinaire ouverte aux styles les plus divers permettra à chacun de s’exprimer librement avec son instrument.

 Au saxophone, le travail du son est très important et nécessite un travail régulier. Avec une pratique régulière, on peut obtenir des résultats intéressants très rapidement, favorisant ainsi la possibilité de participer à des ateliers de pratiques collectives.

On commence généralement par le saxophone alto.  Plus tard on peut se tourner vers les autres saxophones de la famille. Les élèves les plus avancés pourront ainsi jouer dans des quatuors de saxophone grâce aux instruments de l’école. Cette formation dite de « musique de chambre » est  très intéressante au point de vue du répertoire et des apprentissages qu’elle permet d’aborder (écoute, mise en place, justesse, son, timbre, rythme…).

Les élèves auront aussi l’occasion de partager leur musique et de se produire en public, lors de concert ou d’audition, sous diverses formes suivant les  différents projets.

Le saxophone, un instrument en plusieurs parties :

Le bec, la ligature et l’anche pour produire le son.

Le bocal, pour relier le bec et le corps.

Le corps et les clés pour changer de notes, la culasse et enfin le pavillon pour projeter le son.

Le saxophone étant un instrument relativement lourd, on le porte à l’aide d’un cordon que l’on met autour du cou, ou d’un harnais, permettant de répartir le poids sur les épaules et de jouer avec plus de confort.

Posted in Bois, InstrumentsComments (0)

  • Abonnez vous au flux RSS

NOUS TROUVER

L'École de musique se situe 38 avenue Lénine à Fontaine (38600).
Tram A - Station Fontaine Hôtel de Ville La Source.

NOUS CONTACTER

Vous pouvez joindre le secrétariat de l'École de musique du lundi au vendredi.
De 16h à 20h le lundi et de 15h à 18h du mardi au vendredi au 04 76 28 76 80 ou par mail : ecole-musique@ville-fontaine.fr.

NOUS VISITER

En période scolaire, l’École de musique est ouverte du lundi au vendredi.
Le lundi de 16h à 20h , les mardi, jeudi et vendredi de 15h à 18h et le mercredi de 9h à 12h et de 15h à 18h.
En période de vacances scolaires, elle est ouverte du lundi au vendredi de 14h à 18h.

A VENIR

  • 28/11/2017 Audition Diverti’sons
  • 30/11/2017 Audition de piano
  • 08/12/2017 Audition Piano Jazz
  • 12/12/2017 Audition Diverti’sons
  • 20/12/2017 audition de Noël
PHVsPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZHNfcm90YXRlPC9zdHJvbmc+IC0gZmFsc2U8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9pbWFnZV8xPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy8xMjV4MTI1YS5qcGc8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9pbWFnZV8yPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy8xMjV4MTI1Yi5qcGc8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9pbWFnZV8zPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy8xMjV4MTI1Yy5qcGc8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9pbWFnZV80PC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy8xMjV4MTI1ZC5qcGc8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF9tcHVfYWRzZW5zZTwvc3Ryb25nPiAtIDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX21wdV9kaXNhYmxlPC9zdHJvbmc+IC0gdHJ1ZTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX21wdV9pbWFnZTwvc3Ryb25nPiAtIGh0dHA6Ly93d3cud29vdGhlbWVzLmNvbS9hZHMvMzAweDI1MGEuanBnPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYWRfbXB1X3VybDwvc3Ryb25nPiAtIGh0dHA6Ly93d3cud29vdGhlbWVzLmNvbTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX3RvcF9hZHNlbnNlPC9zdHJvbmc+IC0gPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYWRfdG9wX2Rpc2FibGU8L3N0cm9uZz4gLSB0cnVlPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYWRfdG9wX2ltYWdlPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL2Fkcy80Njh4NjBhLmpwZzwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX3RvcF91cmw8L3N0cm9uZz4gLSBodHRwOi8vd3d3Lndvb3RoZW1lcy5jb208L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF91cmxfMTwvc3Ryb25nPiAtIGh0dHA6Ly93d3cud29vdGhlbWVzLmNvbTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FkX3VybF8yPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYWRfdXJsXzM8L3N0cm9uZz4gLSBodHRwOi8vd3d3Lndvb3RoZW1lcy5jb208L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19hZF91cmxfNDwvc3Ryb25nPiAtIGh0dHA6Ly93d3cud29vdGhlbWVzLmNvbTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2FsdF9zdHlsZXNoZWV0PC9zdHJvbmc+IC0gbGlnaHRibHVlLmNzczwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2F1dGhvcjwvc3Ryb25nPiAtIGZhbHNlPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fYXV0b19pbWc8L3N0cm9uZz4gLSBmYWxzZTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2Nhcm91c2VsX2hlaWdodDwvc3Ryb25nPiAtIDI3MDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2N1c3RvbV9jc3M8L3N0cm9uZz4gLSA8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19jdXN0b21fZmF2aWNvbjwvc3Ryb25nPiAtIDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2ZlYXR1cmVkX2NhdGVnb3J5PC9zdHJvbmc+IC0gU2VsZWN0IGEgY2F0ZWdvcnk6PC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fZmVhdF9lbnRyaWVzPC9zdHJvbmc+IC0gNjwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2ZlZWRidXJuZXJfaWQ8L3N0cm9uZz4gLSA8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19mZWVkYnVybmVyX3VybDwvc3Ryb25nPiAtIDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2dvb2dsZV9hbmFseXRpY3M8L3N0cm9uZz4gLSA8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19ob21lPC9zdHJvbmc+IC0gZmFsc2U8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19ob21lX3RodW1iX2hlaWdodDwvc3Ryb25nPiAtIDU3PC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29faG9tZV90aHVtYl93aWR0aDwvc3Ryb25nPiAtIDEwMDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX2ltYWdlX3NpbmdsZTwvc3Ryb25nPiAtIHRydWU8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb19sb2dvPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL2xhc291cmNlLWZvbnRhaW5lLmZyL2Vjb2xlZGVtdXNpcXVlL3dwLWNvbnRlbnQvd29vX3VwbG9hZHMvNS1lY29sZXppcXVlLTQtYmFuLWVjb2xlemlxdWUuanBnPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fbWFudWFsPC9zdHJvbmc+IC0gaHR0cDovL3d3dy53b290aGVtZXMuY29tL3N1cHBvcnQvdGhlbWUtZG9jdW1lbnRhdGlvbi9nYXpldHRlLWVkaXRpb24vPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fcmVzaXplPC9zdHJvbmc+IC0gdHJ1ZTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3Nob3J0bmFtZTwvc3Ryb25nPiAtIHdvbzwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3Nob3dfY2Fyb3VzZWw8L3N0cm9uZz4gLSB0cnVlPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fc2hvd192aWRlbzwvc3Ryb25nPiAtIGZhbHNlPC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fc2luZ2xlX2hlaWdodDwvc3Ryb25nPiAtIDE4MDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3NpbmdsZV93aWR0aDwvc3Ryb25nPiAtIDI1MDwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3RhYnM8L3N0cm9uZz4gLSBmYWxzZTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3RoZW1lbmFtZTwvc3Ryb25nPiAtIEdhemV0dGU8L2xpPjxsaT48c3Ryb25nPndvb191cGxvYWRzPC9zdHJvbmc+IC0gYTozOntpOjA7czo5OToiaHR0cDovL2xhc291cmNlLWZvbnRhaW5lLmZyL2Vjb2xlZGVtdXNpcXVlL3dwLWNvbnRlbnQvd29vX3VwbG9hZHMvNS1lY29sZXppcXVlLTQtYmFuLWVjb2xlemlxdWUuanBnIjtpOjE7czo4NjoiaHR0cDovL2xhc291cmNlLWZvbnRhaW5lLmZyL2Vjb2xlZGVtdXNpcXVlL3dwLWNvbnRlbnQvd29vX3VwbG9hZHMvNC1iYW4tZWNvbGV6aXF1ZS5qcGciO2k6MjtzOjc2OiJodHRwOi8vbGFzb3VyY2UtZm9udGFpbmUuZnIvZWNvbGVkZW11c2lxdWUvd3AtY29udGVudC93b29fdXBsb2Fkcy8zLUNSQzQuanBnIjt9PC9saT48bGk+PHN0cm9uZz53b29fdXBsb2FkX2Vycm9yczwvc3Ryb25nPiAtIGE6MDp7fTwvbGk+PGxpPjxzdHJvbmc+d29vX3ZpZGVvX2NhdGVnb3J5PC9zdHJvbmc+IC0gU2VsZWN0IGEgY2F0ZWdvcnk6PC9saT48L3VsPg==